Trouvez un artisan près de chez vous !
  1. Remplissez sans engagements et en 5 minutes notre formulaire de devis travaux
  2. Des artisans disponibles vous contactent et recevez jusqu'à 5 propositions de devis travaux gratuits
  3. Évaluez et comparez les prix puis choisissez un artisan

Entretenir le conduit d’une cheminée : législation et travaux

Entretenir le conduit d’une cheminée : législation et travaux

Avoir une cheminée dans sa maison est une chose très agréable à condition et d’en assurer l’entretien régulier et de respecter certaines mesures de sécurité.

L’entretien du conduit est parmi les conditions plus importantes. Ce n’est pas une question de choix mais une nécessité imposée par la loi, pour assurer votre sécurité et celle de votre entourage. Cette tâche ne doit pas être accomplie n’importe comment ou par n’importe qui. Nous vous expliquerons ci-dessous la législation en vigueur ainsi que les différentes étapes de l’entretien d’un conduit de cheminée.

Que dit la loi ?

C’est le règlement sanitaire départemental (RSD) qui détermine le déroulement, la fréquence et les conditions d’entretien des conduits.

Généralement, l’entretien doit être assuré une à deux fois par an (selon le département) dont une durant la période d’utilisation de la cheminée. L’intervention d’un professionnel ou d’une entreprise qualifié(e) par l’Organisme Professionnel de Qualification et Classification du Bâtiment est obligatoire !

Toujours selon le règlement sanitaire départemental : « un certificat de ramonage doit être remis à l’usager précisant le ou les conduits de fumée ramonés et attestant notamment de la vacuité du conduit sur toute sa longueur ».

Vous devez garder ce certificat pour le présenter, en cas de besoin, aux services de la municipalité ou à votre compagnie d’assurances. Lorsque un conduit est définitivement inutilisable, vous pouvez dispensé être des travaux d’entretien à condition de prendre les mesures nécessaires pour « pour empêcher définitivement tout branchement d’appareil, à quelque niveau que ce soit ».

Comment entretenir un conduit de cheminée

L’entretien du conduit consiste essentiellement au ramonage défini par la loi comme étant : «le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d’en éliminer les suies et dépôts et d’assurer la vacuité du conduit sur toute sa longueur ». Outre le ramonage certifié par un professionnel, vous pouvez entretenir le cheminée plusieurs fois. L’entretien se déroule en plusieurs étapes :

  • Avant le ramonage :

    Il faut songer à protéger les alentours de la cheminée des différentes salissures. Retirez les accessoires de la cheminée : chenets, déflecteur de fumée, plaque de fonte, etc. Il faut également utiliser un sac ou une poubelle sous le conduit pour récolter les salissures. Vous pouvez aussi placer un drap ou une bâche devant le foyer de la cheminée.

  • Le ramonage avec le hérisson

    Il faut monter le hérisson de ramonage sur une perche et l’introduire dans le conduit. Vous devez bien entendu enlever le chapeau qui se trouve en haut. Commencez par gratter du haut en bas du conduit en insistant là où il y a des bouchons. Refaites le même travail mais cette fois de bas en haut.

    herisson ramonage
  • Après le ramonage

    Utilisez une brosse pour gratter et nettoyer les parois du en fonte foyer. Lorsque vous aurez fini le grattage et le brossage, ramassez les débris et débarrassez-vous en utilisant des sacs-poubelles bien fermés. N’oubliez pas de remettre le chapeau que vous avez ôté avant le ramonage. Il faut noter que dans certains cas le ramonage ne suffit pas pour entretenir le conduit et la cheminée et qu’il faut recourir à des travaux complémentaires comme le débistrage et le tubage.

 

Notez cet article:
5 travaux dans la maison pour accueillir le printe...
Réaliser ses travaux soi-même : faites-en une étud...