Blog Rénovation

Comment chauffer sa maison ?

Comment chauffer sa maison ?

Avec l'hiver qui arrive à grands pas, beaucoup de propriétaires de maison ont le projet de changer leur chauffage contre une installation plus moderne et moins dispendieuse en énergie. Vous cherchez la solution idéale pour mieux chauffer votre maison ? Voici des éléments de réponses aux questions les plus fréquemment posées sur le sujet !

Quelles sont les différentes solutions pour se chauffer ?

Depuis plusieurs années, les solutions pour chauffer sa maison disponible sur le marché se sont multipliées : cheminée à foyer fermé, radiateur électrique, chaudière à condensation, pompe à chaleur air-eau, insert à bois, chaudière au fioul, poêle à bois, panneaux solaires... Tous ces systèmes ont bien sûr des avantages et des inconvénients qu'il convient de bien connaître avant de faire un choix.

Comment choisir son chauffage ?

Plusieurs critères doivent entrer en ligne de compte dans le choix de votre installation : volume de l'habitation, localisation (région plutôt froide ou ensoleillée), efficacité de l'isolation actuelle, réglementation en vigueur, système de chauffage en place, budget, rendement et simplicité de l'installation souhaitée (rechargement manuel ou automatique).

Choisir son chauffage

Pour ne pas faire l'impasse sur un élément capital, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel qui pourra effectuer un diagnostic complet de votre situation et vous proposer la solution la mieux adaptée à votre habitation et votre budget.

Pourquoi l'isolation d'un logement est-elle si importante ?

Avant de chercher une solution pour mieux se chauffer, il est d’abord important de s'assurer que la maison ne subit pas de déperditions de chaleur. En effet, il vous sera difficile de tirer parti de votre nouvelle chaudière ou de votre poêle à bois si vous conservez vos fenêtres à simple vitrage et votre toiture mal isolée.

Combien cela coûte de se chauffer ?

Selon une enquête de QuelleEnergie.fr, les Français ont dépensé environ 1 611 € de chauffage en 2016. Un chiffre qui cache cependant de grandes disparités selon le type d’énergie utilisée : électricité, fioul, gaz ou bois.

Les 38 % foyers qui utilisent des installations électriques ont ainsi dépensé en moyenne 1 726 € sur l'année 2016, pendant que les possesseurs de chauffage au fioul (19 % des Français) ont dépensé 1 927 €. Au mètre carré, le fioul est toutefois moins cher que l'électricité (12,6 € contre 15,9 €).

Combien cela coûte de se chauffer ?

Plus avantagées, les personnes rattachées au gaz, qui représentent 35 % de la population, ont pu s'en sortir avec une facture globale de 1 415 € en moyenne (11,5 €/m2).

Enfin, les quelque 5 % de propriétaires qui se chauffent avec une cheminée, un poêle, une chaudière ou un insert à bois n'ont dépensé que 811 € en 2016 (6,1 €/m2). Attention, si le bois est de loin l'énergie la moins onéreuse, certaines installations, comme les chaudières à bois, peuvent représenter un investissement très important. Comptez également un budget pour la partie « fumisterie » pour le ramonage. La sécurité avant tout !

Est-il possible de choisir n'importe quel type de chauffage pour son habitation ?

Plusieurs éléments, notamment la localisation de la maison, peuvent réduire le nombre de possibilités pour se chauffer. Par exemple, certaines habitations ne sont pas raccordées au gaz naturel, ce qui exclut d'emblée cette solution.

De plus, les chaudières à bois les moins chères du marché, qui rejettent beaucoup de particules, sont parfois interdites dans certaines villes, dont Paris. Il est alors nécessaire d'opter pour une chaudière plus performante, mais aussi plus onéreuse, ou se tourner vers un autre type d'installation.

Un locataire peut-il demander le remplacement de son chauffage ?

En théorie, oui. Seulement, pour des raisons évidentes de coûts, peu de propriétaires sont disposés à changer le chauffage de leur bien immobilier, tant que celui-ci est en bon état de fonctionnement.

Rappelons toutefois que la classe énergétique peut entrer en ligne de compte dans le choix d'une location. Suivant l'état de la concurrence présente dans le secteur, les propriétaires ont parfois tout intérêt à investir dans une installation moins énergivore et plus respectueuse de l'environnement, afin de valoriser leur maison.

 

5 conseils pour se sentir bien chez soi
Potager et jardin : les travaux d’automne

Sur le même sujet: